Le miel de Paulo.

Si vous êtes sur cette page, c'est que Paulo vous a donné du miel et que vous avez envie de voir comment il a été fabriqué.

Tout d'abord nos abeilles : elles sont en pleine nature et vous pourez les voir en vidéos au travail.

Nos ruches dans l'Yonne.

Nos abeilles, elles sont du cru et nous n'avons aucune idée de leur race !

Le miel est un produit naturel qui peut se présenter sous diverses formes. Pas question chez nous de standardiser un produit, de le couper avec du sucre ou un autre miel pour en avoir plus. Notre objectif est uniquement de préserver les abeilles, le miel représente pour nous la cerise sur le gâteau.

 

Notre récolte du printemps 2009.

En été, il est donc très liquide, comme celui que nous avons eu en été 2008. Nos premiers essais de vidéos ont été très concluants. Il va mettre un certain temps pour se solidifier, c'est ce qui s'est passé vers le mois de novembre.

Au printemps de cette année, il devient très rapidement crémeux, puisqu'il est issu de fleurs de colza. On a d'ailleurs eu du mal à l'extraire, mais on s'est bien amusé et régalé.

 

On s'amuse et surtout on goutte quand on extrait notre miel.

 

Nos conseils de consommation :

Si vous avez une petite pellicule transparente sur le dessus du pot, c'est de la cire. On met en pot dans la journée, nous n'avons pas de maturateur et il se peut qu'il reste encore un peu de cire dans notre miel. C'est naturel, on peut la manger quand même.

Si vous voyez de petits grains, c'est peut être du pollen. encore une fois notre miel est entièrement bio !

Attention Bio ne veut pas dire que nous contrôlons tout ! Ce serait du pur vol ! Le seul miel Bio que je connaisse est celui de l'île d'Ouessant, les abeilles y sont protégées, aucune culture n'utilise un pesticide et la côte est suffisamment loin pour que les abeilles ne butinent que les fleurs locales. Tout petit bémol, théoriquement, la reine aurait la possibilité d'aller se faire féconder sur terre, mais n'est prouvé scientifiquement.

Nos abeilles vont là elles trouvent des fleurs, nous avons semé des jachères fleuries dans notre champs de 6000 m2. Nous avons d'immenses bois, sans activité humaine autour de la maison, mais aussi des champs cultivés par les paysans du coin. Alors si un jour ils utilisent quelques plans d'OGM, nous n'en saurons rien et nos abeilles seront malades, mourront instantanément ou se porteront bien. Nous n'en savons rien !

Ce que nous garantissons : c'est le bon soin que l'on porte à nos amies, nous ne leurs donnons aucun produits chimiques qui sont pourtant extrèmement nombreux dans les catalogues de matériels apicoles que nous avons. Nous ne jouons pas non plus aux "mélangeurs fous" en ajoutant du sucre ou d'autres miels, histoire de gonfler notre production, qui reste minime et réservée à nos amis. Nous élevons des abeilles uniquement pour le plaisir d'avoir des abeilles. Le miel est la cerise sur le gâteau et mon papa râle à chaque pot qu'il ne pourra alors pas manger lui même !

Aussi si vous rencontrez un petit fil noir, c'est rare, mais c'est peut être une patte d'abeille ! On en a trouvé une dans notre pot spécial extraction des opercules que l'on garde pour manger de suite !

Vous aimez le miel liquide, c'est possible de transformer un miel solide en miel liquide. Un petit tour au micro onde en position décongélation (la puissance la plus faible) durant quelques minutes, afin de ne pas faire chauffer le miel, qui perdrait alors ses bonnes propriétés et le tour est joué. Pas très naturel ça ! Alors attendez notre miel d'été, lui il est liquide naturellement..

Vous aimez le miel solide, et bien attendez et si vous résistez, il va finir par se solidifier, mais à son rythme.

 

Notre récolte d'été 2008.

Enfin, gardez toujours votre pot de miel à l'abri de la lumière, car c'est un produit qui la craint . Nos premiers pots étaient opaques, les seconds sont plus jolis, mais moins efficaces en terme de préservation du miel envers la lumière. On sait que de toutes façons, vous dévorez nos pots plus vite que nos abeilles ne savent les fabriquer. D'ailleurs savez-vous combien de fleurs il faut pour faire une petite cuillère à café de miel ?

Ne jetez pas votre pot, ramenez le moi, il peut servir plusieurs fois si il est bien nettoyé et vous préserverez ainsi la nature !

Enfin, si vous avez d'autres questions venez me voir, je demanderai à mon papa si je ne sais pas...

vevebm + miel + Paulo = Kg en trop !

Bon, Paulo vous a tout expliqué. Et puis si vous avez envie de voir notre rucher, vous n'avez qu'à venir, on a des combinaisons pour les visiteurs et vous allez pouvoir toucher nos abeilles. Elles sont gentilles et même certains qui avaient peurs au début, se sont approchés et ont pu regarder les larves, voir la reine, ou encore une abeille naître. Ca c'est pas à tous les coups qu'on y arrive.

En tous cas, ceux qui sont venus lors de l'extraction, sont forcément repartis avec les dents collantes, car on ne résiste pas à croquer à pleines dents dans un rayon et la cire est omniprésente. C'est naturel et on apprend ainsi quelle est la vraie saveur d'un miel, comme seules savent le concevoir les abeilles.

Prochaine étape, dans un ou deux ans, quand toutes nos ruches seront occupées et que l'on saura élever des reines (notre objectif de cette année, avec l'aide de Luc), je souhaite construire une ruche d'observation pour voir les abeilles travailler derrière une vitre, sans les derranger. Cela me permettra de pouvoir les montrer à ceux qui ont peur de ces petites bêtes, qui parfois piquent, mais toujours pour se défendre. Et si vous aimez le pain d'épice, un petit tour par la recette de paulette qui a remporté le prix d'ïle de France...

 

Bonne dégustation à tous et apprécier le travail de nos amis à sa juste valeur.

 

Télécharger la pub pour le site

 

Pour les amoureux des belles photos, c'est par ici.