Mars.

La période la plus importante : c'est la visite de printemps.

Elle va tout déterminer : l'état sanitaire de la ruche, sa force, son avenir.

 

Travaux d'intérieurs :

 

Travaux d'extérieurs :

Riches en informations, l'état des planchers va nous renseigner sur l'état de la colonie. Des débris seront retrouvés à l'endroit où le couvain prend forme.

Pas d'inquiètude si quelques abeilles mortes sont retrouvées ou s'il reste des traces blanches dues au sucre candy que l'on a placé pour donner de la force à la colonie.

C'est une opération qui dans les discussions entre apiculteurs est importante, centrale dans tous les débats, car riche en informations sur l'avenir qui se prépare pour la bonne conduite de la colonie.

Une page entière lui est consacrée dans les bonnes pratiques de l'apiculteur vu son importance !

Il convient aussi de savoir repérer tous les types de cellules pour bien conduire ses ruches. La lecture des cadres est capital pour prendre les bonnes décisions.

Enfin, c'est au printemps que va, pour le jeune apiculteur, se poser un problème : la pose de la première hausse.

Merci aux sages qui s'occupent de mon éducation apicole pour la technique de la feuille de papier (voir la vidéo).

 

 

 

Retour au calendrier